Site et Forum SCO1919

L1 2016/17 (30ème journée)

Angers 3 - 0 Guingamp

Feuille de match

18 mars 2017 - Stade Jean-Bouin - 13490 spectateurs
Arbitre : M. Brisard

Angers Guingamp

Résumé

Une semaine après sa déconvenue à Marseille (0-3), le SCO s'est remis sur le droit chemin et a quasiment validé son maintien face à une équipe guingampaise pourtant talentueuse. A la mi-temps, beaucoup de Scoïstes auraient signé pour un nul, les Bretons étant nettement plus tranchants à défaut d'être réellement dominateurs. Pourtant, la seconde période a montré un tout autre visage avec des Angevins conquérants et des Costarmoricains quasi résignés après l'ouverture du score. Il faut dire que Marçal, excellent en 1ère mi-temps, a joué diminué une bonne partie de la seconde période. Cette belle rencontre avait été précédée d'un hommage à Raymond Kopa, que ce soit des kops angevins et guingampais, ou des supporters dans leur ensemble avec 2 minutes d'applaudissement en présence de la famille du Ballon d'Or 1958. Les supporters guingampais étaient aux environs de 200 et ont fait la fête tout le match. Côté angevin, les tribunes étaient bien garnies et l'ambiance au rendez-vous. Enfin, M. Brisard a fait un bon match.
Un premier frisson parcourt Jean Bouin lorsque Blas décale Coco sur la gauche et que le centre de ce dernier est repris par Briand au second poteau mais celui-ci, gêné par Manceau, rate un but tout fait (9'). Puis la reprise de Briand suite à un centre de la gauche de Marçal est repoussée par Traoré (13'). Marçal accélère à nouveau et transmet à Salibur dont la frappe instantanée frôle la barre (35'). La menace se précise encore avec un corner de Salibur et une tête de Deaux qui s'écrase sur la barre (39').
Heureusement, la 2ème mi-temps est à l'opposée. Diedhiou lance J. Bamba en profondeur, Johnsson sort parfaitement et lui enlève le ballon d'un cheveu à l'extérieur de la surface (60'). Ce n'est que partie remise. J. Bamba repique au centre, donne le ballon à Mangani et ce dernier lui remet d'un amour de passe pour un face-à-face avec Johnsson que le jeune Angevin remporte (63'). La furia angevine est lancée. Santamaria lance Toko Ekambi sur la gauche, le Camerounais centre en retrait pour Mangani dont la frappe est repoussée par Johnsson (67'). Puis Santamaria lance J. Bamba sur la droite qui centre au second poteau pour Mangani qui surgit et marque (69'). Diedhiou sur la gauche se joue de Deaux et donne en retrait à Ndoye dont la reprise aux 6m est incroyablement claquée en corner par Johnsson (78'). L'exploit du match est pur Diedhiou qui reçoit le ballon sur la ligne médiane, part seul, élimine Deaux d'un grand pont puis le tacle de Sorbon d'un piqué et s'en va tranquillement ajuster Johnsson pour le 3-0 (83'). Guingamp réagit enfin, sur corner. Diallo place une tête que Michel repousse et Briand reprend au-dessus (87'). Sur un contre, Bérigaud remonte le côté gauche et sert Pépé dont la frappe est repoussée par le poteau (88'). La dernière action est pour l'EAG avec une frappe de 20m de Salibur détournée par Michel (91').
Michel a réussi 2 belles parades en fin de match, pas énormément de boulot auparavant. A. Bamba a eu fort à faire en 1ère période, souvent livré à Coco et Marçal. Le problème tactique a été résolu en seconde période. Traoré a réalisé un match serein et Thomas a fait le job à ses côtés. Manceau a bien défendu. Santamaria a sorti un gros match, à l'origine des 3 buts. Même constat pour Mangani qui a rayonné en 2ème mi-temps, avec 1 but et 1 passe décisive à la clé. Ndoye a été moins en vue, certainement car rapidement dans le nez de M. Brisard. J. Bamba a éclaté en 2ème mi-temps, avec également 1 but et 1 passe décisive. Il a été remplacé par Bérigaud, auteur d'une bonne rentrée. Capelle est le joueur offensif qui s'est le moins mis en évidence, remplacé par Diedhiou qui a marqué un but splendide et a globalement apporté au jeu du SCO. Toko Ekambi n'a pas été décisif mais a pesé sur la défense guingampaise tout au long du match. Pépé ne l'a remplacé que pour quelques minutes mais il a eu le temps de faire parler son talent à plusieurs reprises.

Photos

Les supporters guingampais
(FranceSCO)
Les supporters angevins
(FranceSCO)
Applaudissements pour Raymond Kopa
(FranceSCO)