L1 2018/19 (11ème journée)

Angers 1 - 2 Lyon

Feuille de match

27 octobre 2018 - Stade Raymond-Kopa - 14186 spectateurs
Arbitre : M. Buquet

Angers Lyon
Marcelo 13'
Traoré 34'
Pavlovic 39'
Ndombélé 58'
Aouar 63'
Marçal 73'
Traoré 81'
López Santamaria 85'
Depay 87'
López Santamaria 89'
Rafael 93'

Ludovic Butelle 16 1 Anthony Lopes
Vincent Manceau 29 4 Rafael
Ismaël Traoré 8 5 Jason Denayer
Romain Thomas 24 6 Marcelo
Abdoulaye Bamba 25 20 Marçal
Cheikh Tidiane Ndoye 17 12 Jordan Ferri
-> Memphis Depay 55'
Baptiste Santamaria 18 29 Lucas Tousart
Pierrick Capelle
-> Angelo Fulgini 64'
15 28 Tanguy Ndombélé
Jeff Reine-Adélaïde 22 10 Bertrand Traoré
-> Martin Terrier 82'
Stéphane Bahoken
-> Cristian López Santamaria 78'
19 9 Moussa Dembélé
Flavien Tait
-> Mateo Pavlovic 36'
20 8 Houssem Aouar
Stéphane Moulin Entr. Bruno Genesio

Résumé

Frustrant ! Encore une fois... Le SCO a fait plus que bousculer une équipe de Ligue des Champions mais son manque de réalisme habituel couplé à une expulsion rapide a plombé son match. Durant la 1ère demi-heure, le seul Lyonnais qu'on voyait sur le terrain était son gardien, Lopes. A 11 contre 10, Lyon a enfin pris la maîtrise du jeu mais ne s'est pas procuré tant d'occasions que cela. Bref, comme lors des 3 matches précédents, il y avait la place de faire beaucoup mieux mais les Scoïstes ne l'ont pas trouvée. Côté lyonnais, seuls Lopes et Depay ont véritablement émergé. Le stade était bien rempli mais l'ambiance était particulière puisque les groupes de supporters étaient en grève lors des 20 premières minutes, en protestation contre la façon dont les diverses instances les considèrent. Les supporters lyonnais occupaient une bonne partie du parcage et étaient actifs. M. Buquet a fait globalement un bon match, laissant les duels se jouer et sanctionnant logiquement Traoré d'un rouge. Le seul mystère est que Rafael, Marçal et Ndombélé aient pu tous les 3 finir le match.
Cela commence fort pour le SCO. Ndoye prolonge de la tête une touche vers Capelle qui file au but, Lopes détourne son tir, Capelle reprend néanmoins le ballon mais ne parvient pas à le redresser dans le but vide (5'). Puis Bahoken reprend de la tête un corner de Tait, le ballon vient sur le poteau et finit dans les bras de Lopes, bien heureux sur ce coup (11'). Dembélé répond d'une frappe des 16m, Butelle repousse (13'). On repart alors de l'autre côté avec un missile de Santamaria, sur Lopes (14'). Puis c'est Reine-Adélaïde qui s'essaie à la frappe croisée en force, Lopes est encore vigilant (19'). B. Traoré rate le ballon sur un centre alors qu'il avait le but ouvert (26'). Puis, après quelques minutes de grêle intenses, la foudre s'abat sur le SCO, comme le pied de I. Traoré sur la cheville de Dembélé, rouge logique qui va changer le cours du match (34').
Si le SCO tient en début de seconde période, il finit par craquer sur une erreur. Un centre de Rafael est maladroitement prolongé par Butelle qui aurait pu mettre en corner, le ballon arrive sur Depay qui remet instantanément à Aouar qui n'a plus qu'à mettre sa tête pour marquer (63'). Les Angevins essaient alors de jouer plus haut et s'exposent. Depay lance Dembélé dont la frappe est arrêtée par Butelle (66'). Puis Depay lance à nouveau Dembélé qui remporte cette fois son duel mais le but est refusé pour hors-jeu (69'). Sur un contre, Dembélé dépose Pavlovic au milieu de terrain, remonte le côté gauche, fixe Butelle et sert Depay sur un plateau pour le break (86'). Le SCO réagit immédiatement avec un centre de la droite de Ndoye qui permet à Lopez de battre Lopes d'une superbe tête (88'). Un dernier rush de Ndoye conclu par une frappe au-dessus scelle la rencontre (95').
Butelle a réussi quelques arrêts mais aussi une erreur sur l'ouverture du score. Manceau a fait un match assez solide. Par sa maladresse, Traoré a remis l'OL en selle. Thomas a fait une bonne prestation. Bamba a souvent pris son couloir au début, mais avec un manque de précision étonnant sur ses centres. Par la suite, il a surtout défendu. Santamaria a fait un très bon match, tout comme Ndoye. Capelle a fait un match satisfaisant et a été remplacé par un Fulgini assez quelconque. Après un gros début de match, Tait a dû laisser sa place à Pavlovic qui, pour son retour, est passé à côté de son match. Reine-Adélaïde est précieux pour obtenir des coups francs mais il doit vraiment lâcher son ballon plus vite, surtout aux abords de sa propre surface. Bahoken a livré un gros duel à Denayer et a bien bougé la défense rhôdanienne, remplacé par Lopez qui a marqué son 1er but angevin.

Photos

Échauffement de l'OL
(FranceSCO)
Les supporters lyonnais
(FranceSCO)
Grève des supporters angevins
(FranceSCO)
Entrée des joueurs
(FranceSCO)
Hommage à Jean Monnier
(FranceSCO)
Lyon
(FranceSCO)
Corner angevin
(FranceSCO)