L1 2018/19 (28ème journée)

Montpellier 2 - 2 Angers

Feuille de match

10 mars 2019 - Stade de la Mosson-Mondial 98 - 10931 spectateurs
Arbitre : M. Abed

Montpellier Angers
Delort 4'
Skhiri 16'
Mollet 68'
Skhiri 70'
Pavlovic 73'
Fulgini 80'
Lasne 81'
Bahoken 92'

Benjamin Lecomte 40 16 Ludovic Butelle
Mathias Suarez 24 29 Vincent Manceau
Daniel Congré 3 8 Ismaël Traoré
Vitorino Hilton 4 4 Mateo Pavlovic
Nicolas Cozza 31 24 Romain Thomas
-> Angelo Fulgini 65'
Ambroise Oyongo 8 26 Théo Pellenard
Ellyes Skhiri 13 17 Cheikh Tidiane Ndoye
-> Jeff Reine-Adélaïde 45'
Florent Mollet
-> Junior Sambia 82'
25 18 Baptiste Santamaria
Paul Lasne 7 5 Thomas Mangani
-> Djibril El Hadji Pape Diaw 76'
Gaëtan Laborde
-> Petar Skuletic 65'
10 20 Flavien Tait
Andy Delort
-> Bilal Boutobba 90'
11 19 Stéphane Bahoken
Michel Der Zakarian Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Entre 2 équipes en 5-3-2 plutôt réputées pour leur défense, on s'attendait à tout, sauf à un match aussi enlevé ! Il y a eu du spectacle du début à la fin et les Angevins ont été bien inspirés de renverser la vapeur pour gâcher la fête de leurs hôtes qui célébraient leur 1000ème match en L1. Une fois n'est pas coutume, le SCO a eu nettement la possession du ballon et, si le scénario y est pour quelque chose, il n'en est pas le seul responsable car les Angevins posaient déjà le jeu avant d'être menés 2-0. Le côté gauche de la défense angevine a eu de gros trous d'air en début de match qui ont été parfaitement exploités par les Montpelliérains. Par la suite, les Scoïstes ont longtemps buté sur Lecomte avant de trouver la faille à 2 reprises après avoir été réduits à 10. M. Abed a fait un bon match.
Pas le temps de s'observer que Lasne lance Laborde dans le dos de la défense sur la droite, celui-ci remet en retrait à Delort que Traoré a laissé seul et qui marque (3'). Réaction immédiate avec Ndoye qui met Bahoken sur orbite, celui-ci réalise un petit pont sur Lecomte mais ne parvient pas à redresser sufisamment (5'). C'est ensuite Pellenard qui enroule sa frappe mais Lecomte s'envole (9'). Puis, suite à une percée de Santamaria, Tait s'essaie des 22m mais c'est dévié juste au-dessus (15'). Malheureusement, le réalisme héraultais frappe à nouveau. Un centre de la droite est repoussé de la tête par Pavlovic sur Thomas qui, surpris, remet le ballon à Skhiri dont le tir croisé fait mouche (16'). Le Tunisien, servi par Laborde est à deux doigts du doublé lorsqu'il élimine Pavlovic et tente un piqué sur Butelle mais il ne cadre pas (19'). Puis Butelle volleye un coup franc de 28m de Mollet (21'). Le SCO se reprend, notamment avec Tait dont la frappe de 22m lèche la barre (30') puis dont le coup franc de la gauche est claqué par Lecomte (38'). Le 3ème gardien de l'équipe de France se fait une gourmandise balle au pied devant Bahoken et est tout heureux de voir le contre de ce dernier passer à quelques centimètres de son poteau (39').
Butelle du bout du pied garde son équipe à flot en repoussant un tir de Laborde, génialement servi en plein coeur de la défense par une talonnade de Delort (56'). L'entrée de Fulgini à la place de Thomas change alors le match. Suite à un centre du jeune Angevin, Tait décoche une volée que Lecomte dévie au ras de son poteau (66'). Puis Fulgini réalise un bon travail et donne à Bahoken dont le tir à angle fermé est repoussé par Lecomte (68'). Le gardien montpelliérain doit ensuite détourner un coup franc de Tait (69'). Et alors que le SCO pousse, Lecomte envoie un long ballon vers Delort, Pavlovic l'accroche alors qu'il part au but, rouge logique (73'). Mais même à 10, le SCO y croit. Santamaria récupère un ballon au milieu, le remonte, le transmet à Tait qui talonne pour Reine-Adélaïde qui ouvre sur la gauche pour Fulgini qui fait preuve d'un sang-froid total pour battre Lecomte (81'). Et alors qu'il ne reste que quelques instants, Fulgini adresse une passe lumineuse à Bahoken qui évite la sortie de Lecomte et égalise (92').
Butelle a évité le 3-0 et a permis au SCO d'y croire. Revenu à droite, Manceau a fait un bon match. Traoré n'est pas assez vigilant sur l'ouverture du score, mais a été bon les 87 minutes suivantes. Pavlovic s'est sacrifié pour empêcher Delort de partir au but, sa performance a été correcte sinon. Thomas est pris sur les 2 buts, match à oublier. Son remplaçant, Fulgini, n'oubliera pas le match, lui. Un but, une passe décisive et beaucoup de bons mouvements offensifs en 25 minutes. Pour sa 1ère avec le SCO, Pellenard laisse une impression mitigée. Les 2 buts viennent de son côté... où il n'était justement pas, positionné trop haut. Il a par contre été intéressant dans les phases offensives. Ndoye a fait une 1ère mi-temps correcte mais a laissé sa place à la mi-temps à Reine-Adélaïde qui a été très bon et a réalisé une passe décisive. Santamaria a globalement fait un bon match. Mangani a été plus neutre, remplacé par Diaw après le rouge de Pavlovic. Le défenseur sénégalais débutait aussi avec le SCO et n'a pas été mis en danger. Tait a souvent percuté mais avec moins de réussite que la semaine passée face à Monaco. Enfin, Bahoken a été récompensé de ses nombreux efforts tout au long du match avec ce but salvateur.