L1 2017/18 ( 7ème journée)

Nice 2 - 2 Angers

Feuille de match

22 septembre 2017 - Allianz Riviera - 18023 spectateurs
Arbitre : Mme Letexier

Nice Angers
Pavlovic 12'
Toko Ekambi 33'
Balotelli 39'sp
Tahrat 40'
Le Marchand 47'
Balotelli 62'
Cardinale 71'
Pavlovic 75'
Traoré 76'csc
Dante 92'

Yoan Cardinale 30 30 Alexandre Letellier
Arnaud Souquet 2 29 Vincent Manceau
Dante 31 4 Mateo Pavlovic
Maxime Le Marchand 20 8 Ismaël Traoré
Christophe Jallet 24 24 Romain Thomas
Vincent Koziello
-> Adrien Tameze 69'
26 3 Yoann Andreu
Nampalys Mendy 21 23 Angelo Fulgini
-> Pierrick Capelle 60'
Alassane Pléa 14 5 Thomas Mangani
-> Baptiste Santamaria 51'
Mario Balotelli 9 20 Flavien Tait
-> Gilles Sunu 79'
Pierre Lees-Melou 8 7 Karl Toko Ekambi
Allan Saint-Maximin 7
Lucien Favre Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Quelques jours après son gros raté face à Metz, le SCO a bien réagi à l'Allianz Riviera. Mais comme à St-Etienne 2 semaines plus tôt, les Angevins repartent avec 1 bon point et beaucoup de regrets. En effet, le SCO a mené 2-0 en baladant son adversaire, jusqu'à ce que ce dernier réduise le score sur un penalty inespéré et se remette en selle. En 2ème mi-temps, Nice a beaucoup mieux joué mais n'a égalisé que sur un but contre son camp et n'a cadré sa seule frappe qu'à la 95'. Le 5-3-2 concocté par Moulin a bien contrarié les Niçois pendant une petite heure avant que ceux-ci ne trouvent la clé et prennent le dessus physiquement. L'affluence était moyenne les supporters se sont illustrés par leurs chants mais aussi par leur lancer d'objets sur les Angevins. Le match était compliqué à arbitrer pour le jeune M. Letexier. Il ne s'en est globalement pas trop mal tiré même si certaines décisions ont pu prêter à discussion.
Cela démarre fort avec un centre raté de Souquet qui finit... sur la barre d'un Letellier bien statique (2'). Mais, si le SCO laisse plutôt la balle aux Niçois, c'est bien lui qui s'en sert le mieux. Et il ouvre le score grâce à une belle tête de Pavlovic à la réception d'un coup franc de Fulgini (12'). Puis, sur un contre, Toko Ekambi voit son tir repoussé par Cardinale (24'). Nice répond, également par contre-attaque, avec Pléa qui, gêné par Pavlovic, est rattrapé in extremis par Thomas (30'). Les Angevins repartent de l'avant et Tait voit son tir de 20m effleurer le poteau de Cardinale (32'). Puis Tait réalise un beau travail et sert Andreu sur la gauche qui centre instantanément pour Toko Ekambi dont la reprise fait mouche (33'). Puis Tait sert Toko Ekambi dans le dos de la défense mais Cardinale détourne la frappe croisée de ce dernier (36'). Et c'est alors qu'ils sont à l'agonie que les Aiglons reprennent vie. Un corner est dévié par St-Maximin sur le bras de Mangani, penalty transformé par Balotelli (39').
Le SCO reprend bien avec une récupération de Tait qui remonte le terrain et tire de 20m, Cardinale repousse (50'). Mais l'OGCN prend le dessus petit à petit. Suite à un beau mouvement entre Koziello, Jallet et Balotelli, l'Italien déclenche une frappe de 17m juste à côté (58'). Puis Balotelli tire un coup franc de 22m qui transperce le mur, Letellier réussit une superbe parade pour détourner en corner. Mais sur ce dernier, Letellier est devancé par... Traoré qui dévie dans son but (76'). La fin de match est un calvaire pour le SCO. Un coup franc de Dante est contré par Lees-Melou, Lemarchand reçoit alors le ballon seul à 15m mais il croise trop (88'). Puis Dante place une tête sur corner juste à côté (94'). Et enfin Pléa envoie un missile de 22m que Letellier claque en corner (95').
Après un moment d'égarement lors de la 2ème minute, Letellier a réussi une prestation solide. Pour son retour, Manceau a bien géré son côté droit où il s'est permis quelques montées. Pavlovic a réussi un bon match. Traoré également dans l'ensemble, mais il a eu le malheur de marquer du mauvais côté. Thomas a fait une bonne 1ère mi-temps, il a été plus à la limite en seconde où il a commis beaucoup de fautes, pas toutes sanctionnées. Andreu a bien muselé St-Maximin et s'est offert une passe décisive. Pour sa 1ère titularisation, Tahrat a fait le boulot en sobriété, remplacé par Santamaria qui a également été propre. Mangani a fait un match correct. Fulgini a été très intéressant avant de s'écrouler physiquement et de laisser sa place à Capelle qui a surtout travaillé défensivement. Tait a été l'homme du match, très juste techniquement et actif défensivement, remplacé en fin de rencontre par Sunu. Toko Ekambi, en pointe, a également réussi une belle prestation et son entente avec Tait a été précieuse.