Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2013/14 (21ème journée)

Angers 0 - 0 Dijon

Feuille de match

27 janvier 2014 - Stade Jean-Bouin - 6786 spectateurs
Arbitre : M. Aubin
Réactions du forum

Angers Dijon

Grégory Malicki 1 30 Benjamin Lecomte
Vincent Manceau 29 13 Pape Paye
Djibril Konaté 21 15 Abdoulaye Bamba
Romain Thomas 24 19 Samuel Souprayen
Arnold Bouka Moutou 25 25 Steven Paulle
Mohamed Lamine Yattara
-> Sofiane Boufal 61'
2 6 Ousseynou Cissé
Olivier Auriac 7 14 Jordan Marié
Ismael Keita Vieira 8 20 Romain Amalfitano
-> Florin Berenguer 64'
Ludovic Gamboa
-> Charles Diers 68'
11 22 Johan Gastien
Edward Richard Socrier
-> Jérémy Blayac 77'
9 29 Romain Philippoteaux
-> Jérémie Bela 86'
Khaled Ayari 13 10 Grégory Thil
-> Julio Tavares 69'
Stéphane Moulin Entr. Olivier Dall'Oglio

Résumé

Le SCO a enchaîné un 13ème match consécutif sans défaite... contre Dijon. Mais ce match nul à domicile est une nouvelle contre-performance puisque cela fait désormais 4 matches de suite de championnat à Jean Bouin sans victoire. Pourtant, le SCO a plutôt bien joué et a nettement dominé les débats, ne laissant aux Bourguignons que quelques bribes de contre-attaques. Mais les Scoïstes ne se sont pourtant pas créé énormément d'occasions franches. L'arbitre est à créditer d'un bon match. Bouka Moutou a été récompensé en début de match comme meilleur joueur des matches aller, après élection des forumistes.
Après plusieurs situations intéressantes, le gardien dijonnais est mis sur le grill par Gamboa. Tout d'abord par un lob de 35m qui passe de peu à côté (18'), puis par une frappe lointaine qu'il détourne en corner. Le corner, tiré directement par Gamboa, est sauvé sur la ligne par un défenseur (21'). Dijon réagit sur coup franc : Malicki le boxe mais un Rouge reprend de 20m, au ras du poteau (28'). Juste avant la mi-temps, Ayari profite d'une boulette d'un défenseur pour tenter seul sa chance, mais il ne cadre pas (44'). Au retour des vestiaires, la physionomie est la même. Les Dijonnais s'en sortent très bien suite à un corner repris par Ayari et qui donne ensuite lieu à un cafouillage (52'). Sur un contre, un Dijonnais alerte Malicki mais croise trop sa frappe (59'). Rideau sur les occasions franches.