Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2007/08 (17ème journée)

Angers 1 - 0 Libourne / St-Seurin

Feuille de match

30 novembre 2007 - Stade Jean-Bouin - 4808 spectateurs
Arbitre : M. Rainville
Réactions du forum

Angers Libourne / St-Seurin

Résumé

Après 2 WE sans championnat, le SCO reprenait face à l'avant-dernier, Libourne. Cela avait tout du match piège face à une équipe en net regain de forme ces dernières semaines malgré son classement peu avantageux. Ce match a probablement été le moins bon du SCO en championnat à domicile jusqu'à présent cette saison mais les Angevins ont malgré tout réussi à l'emporter, ce qui est bien l'essentiel. La 1ère mi-temps a été particulièrement terne, les Girondins maîtrisant globalement le ballon mais sans inquiéter Padovani, alors que l'on sentait que les Angevins pouvaient faire quelque chose, à condition d'y mettre un peu de mouvement. En seconde mi-temps, le SCO a mieux joué et réussi logiquement à forcer la décision. Aucun joueur libournais n'est vraiment sorti du lot, à l'exception peut-être de leur gardien, Potel, particulièrement... fébrile. A l'exception d'un tir lointain, malgré une bonne tenue du ballon et de nombreux coups-francs bien placés, les Libournais n'ont jamais réussi à se montrer dangereux, ce qui montre les limites de leur ligne d'attaque lorsque Deranja, le buteur, est absent. Saluons la quinzaine de supporters girondins qui ont fait le déplacement. Côté angevin, l'affluence était faible, mais les chants des kops ont été constants. Quant à M. Moulin, on peut regretter sa propension à hacher menu le jeu (aussi bien d'un côté que de l'autre).
Durant la 1ère période, le ballon est libournais mais les rares occasions sont angevines. Brunel lance idéalement Do Marcolino mais le Gabonais rate son contrôle devant Potel (10'). Sur une contre-attaque, Alo'o Efoulou lance Ben Khalfallah qui, gêné par un défenseur, tente sa chance d'un peu loin et croise trop son tir (15'). Sur un corner de Brunel, Moussi place une belle tête décroisée mais c'est le poteau droit de Potel qui renvoie le ballon (22'). C'est la dernière action angevine de cette première période. La seule du match pour Libourne intervient peu avant la mi-temps lorsque Kaboré reprend le ballon de 25m sur une remise en retrait et fracasse l'équerre de Padovani (42').
Les Angevins rentrent sur le terrain en seconde période animés de meilleures intentions et cela paie assez rapidement. C'est tout d'abord Alo'o Efoulou qui lance dans la profondeur Ben Khalfallah qui prend de vitesse son défenseur mais voit son tir heurter le haut de la barre (51'). Puis, sur un ballon en cloche dans la surface, Alo'o Efoulou remet de la tête sur Do Marcolino qui, bien seul, place le ballon de la tête dans les buts de Potel (58'). Ce but donne des ailes aux Angevins qui ne reculent pas. Un tir en pivot de Do Marcolino de l'entrée de la surface est capté par Potel (61'). Puis, sur un corner, Moussi dévie de la tête au second poteau vers Alo'o Efoulou dont la reprise acrobatique termine sur la barre (62'). Sur un corner, Do Marcolino tente à nouveau le pivot, mais c'est à nouveau écrasé pour les bras de Potel (67'). Enfin, sur un centre en retrait de Do Marcolino, Ben Khalfallah, dans les 6 mètres, envoie sa reprise au-dessus (85'). Et Libourne me direz-vous ? Eh bien, rien.
Padovani n'a strictement rien à eu à faire. La défense a été solide. Pour son retour en championnat, Ahou a fait un très bon match, prêtant souvent main forte à ses attaquants, ce qui lui a valu de finir cuit. A droite, Fall a fait un bon match défensif. La charnière Kouassi-Lécluse a bien tenu son rôle, même si Kouassi nous a fait ses quelques frayeurs habituelles. Stéphan a fait un bon match. Moussi a été partout, réclamant sans cesse le ballon et allant le chercher encore plus souvent, dommage qu'il en ait également perdu beaucoup. A part 2 jolis contres, Ben Khalfallah n'a pas été très en réussite. Brunel a réalisé quelques bonnes passes mais n'a globalement pas été transcendant. Il a été remplacé par Sola qui n'a pas fait beaucoup mieux. Do Marcolino a été très peu en vue lors de la 1ère heure puis intenable après son but qui l'a clairement remis en confiance. Alo'o Efoulou a fait un très bon match, toujours dans les bons coups offensifs et n'a pas rechigné aux tâches défensives.