L2 2023/24 (38ème journée)

Angers 0 - 0 Dunkerque

Feuille de match

17 mai 2024 - Stade Raymond-Kopa - 16594 spectateurs
Arbitre : M. Batta
Réactions du forum

Angers Dunkerque
Koné 72'

Yahia Fofana 30 30 Mohamed Koné
Yan Valéry 2 19 Bendjaloud Youssouf
Cédric Hountondji 22 26 Opa Sangante
Jordan Lefort 21 3 Loïc Bessile
Florent Hanin 26 4 Nehemiah Fernandez
Pierrick Capelle
-> Yassin Belkhdim 89'
15
14
25 Jean-Philippe Gbamin
Himad Abdelli 10 10 Julien Anziani
Farid El Melali 28 80
11
Gessime Yassine
-> François Mughe 70'
Esteban Lepaul
-> Lilian Raolisoa 61'
19
37
20
8
Enzo Bardeli
-> Tidiane Keita 70'
Justin-Noël Kalumba Mwana-Ngongo
-> Ibrahima Niane 61'
17
7
92
15
Aïman Maurer
-> Achraf Laaziri 58'
Loïs Diony 9 18
24
Gaëtan Courtet
-> Elhadj Bah 89'
Alexandre Dujeux Entr. Luis Castro

Résumé

Grâce à sa performance à Annecy la semaine dernière, le SCO s'était offert le droit de jouer la dernière journée de championnat avec un net avantage pour monter : il lui suffisait de battre Dunkerque ou... que Saint-Étienne ne gagne pas à Quevilly-Rouen. L'attente était donc forte et, ne ne parvenant pas à battre Dunkerque, le SCO s'en est remis à QRM et son entraîneur Jean-Louis Garcia qui a fait monter le SCO de National en L2 et l'a aidé à monter en L1 ! Ne pas marquer a rendu le final stressant et frustrant, mais qu'importe ! Le SCO est en L1 ! Les Angevins ont pourtant tout donné, dominant largement des Nordistes qui n'avaient quasiment que leur solidarité/solidité à opposer. Le SCO a passé le match dans le camp dunkerquois, n'étant inquiété qu'à une seule reprise. Mais il n'a pas non plus réussi à se créer pléthore d'occasions, avec notamment un grand nombre de corners et centres qui n'ont rien donné. Il faut dire que tout était permis aux Dunkerquois en défense dans leur surface... On peut aussi s'étonner que les Scoïstes aient arrêté de jouer dans les dernières minutes quand ils savaient que QRM menait 2-0, alors qu'un nul n'apportait rien de plus qu'une défaite. Une fois n'est pas coutume, le stade était bien sûr plein à craquer et a véritablement porté l'équipe du début à la fin. On en redemande ! Bravo aussi à la vingtaine de Dunkerquois qui avaient fait le déplacement. Quant à M. Batta, son style d'arbitrage qui laisse jouer est plutôt agréable, mais quand on oublie 2 penalties évidents et 2 autres largement sifflables dans un match de cette importance, qui plus est tous dans le même sens, ce n'est juste pas possible...
D'entrée de jeu, le SCO se positionne aux avant-postes. Suite à un travail de Diony sur la droite, El Melali centre pour Lepaul, Koné manque sa sortie et déglingue l'Angevin au lieu du ballon, mais pas de faute selon M. Batta (10'). Sur une touche rapide de Valéry, Diony frappe en angle fermé mais trouve le petit filet (16'). Et alors que le SCO domine stérilement, Dunkerque n'est pas loin de marquer : Yassine repique au centre aux 20m sans être attaqué et déclenche une belle frappe sur laquelle Fofana sort l'arrêt qu'il faut (38').
Le scénario ne change guère en seconde période. Valéry décale El Melali sur la droite dans la surface, Fernandez lui arrache le tibia. Penalty et carton rouge ? Non, corner (50'). Puis Abdelli trouve Lepaul dans la surface, ce dernier est contré mais Abdelli est le plus prompt pour reprendre le ballon et manquer le cadre de peu, pendant que Bessile ne manque pas le pied d'Abdelli (57'). Finalement, le stade s'embrase lorsque... Quevilly ouvre le score (66') puis exulte quand les Normands en mettent un second (83') ! Il ne manquait que le but angevin pour que la fête fût totale.
Fofana n'a eu qu'un arrêt à faire, et il l'a fait. Valéry a fait son travail défensivement, il a joué offensif mais sans réussite. Hountondji a fait le job, tout comme Lefort. Hanin a aussi joué offensif sans réussite. Capelle n'a pas réussi son meilleur match. Pris de crampes, il a été remplacé pour quelques minutes par Belkhdim. Abdelli a été de très loin l'homme du match. Absolument partout sur le terrain pour ratisser grâce à son sens de l'anticipation ou distribuer. El Melali a fait de bonnes choses, mais il peut mieux faire. Lepaul s'est démené mais a raté plusieurs gestes techniques qu'il doit réussir. Il a été remplacé par Raolisoa qui a tenu son couloir droit correctement. Kalumba a été impressionnant par sa qualité technique, moins par ses choix. Il a été remplacé par Niane dont on attend toujours nettement plus. Diony a surtout servi de pivot, il a peu été trouvé en bonne position.
On ne peut pas terminer ce résumé sans parler de la ferveur qui a accompagné les Scoïstes jusqu'au bout de la nuit. Le car des joueurs a été accueilli par des centaines de supporters sur le parvis qui les ont directement mis dans l'ambiance. Pendant le match, emmenées par Coubertin, toutes les tribunes étaient à l'unisson et ont poussé les joueurs. Bien sûr, les moments forts ont tout d'abord été les buts normands ! La fin de match était très frustrante car internet ne passait pas sur la plupart des portables et le match du SCO s'est terminé 5 bonnes minutes avant celui de Sainté. Cela n'a pourtant pas empêché les Angevins d'envahir le terrain... alors que les Verts n'avaient plus que 2 buts à remonter et qu'ils avaient déjà récemment réalisé cet exploit. Mais, contrairement aux Italiens de 2000, nous n'avons pas eu besoin de reboucher les bouteilles de Champagne et la fête n'a pas été gâchée. Après la fête sur le terrain, un beau feu d'artifice a conclu la soirée à Raymond-Kopa, avant qu'elle ne se déporte au Ralliement. Vers 1h15, les joueurs sont arrivés en bus à impériale au théâtre et ont prolongé la fête avec des milliers de supporters qui ont continué jusqu'à environ 3h du matin. Des images inoubliables pour tous les Scoïstes !

Photos et vidéos

L'arrivée du car
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement de l'USLD
(FranceSCO)
Entrée des joueurs
(FranceSCO)
Les supporters dunkerquois
(FranceSCO)
Les supporters angevins
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
Corner angevin
(FranceSCO)
L'attente avant l'envahissement du terrain
(FranceSCO)
L'envahissement du terrain
(FranceSCO)
Tribune St-Léonard vue du terrain
(FranceSCO)
Feu d'artifice
(FranceSCO)
Feu d'artifice
(FranceSCO)
Feu d'artifice
(FranceSCO)
Le retour de l'envahissement, avec les joueurs
(FranceSCO)
Arrivée du car au Ralliement
(FranceSCO)
Arrivée du car au Ralliement
(FranceSCO)
Clapping
(FranceSCO)
Chants
(FranceSCO)